Comment avoir de beaux cheveux bouclés

Vos cheveux vous désespèrent ? Ils forment un tas de frisottis indomptables ? Vous ne pouvez pas vous passer de votre lisseur préféré ? Vous tremblez à l’idée de la moindre goutte de pluie ?

Pas de panique ! Cet article va vous révéler tous les secrets d’une chevelure de rêve aux boucles parfaitement dessinées, ainsi que les meilleurs soins à leur donner.

Les boucles ne sont pas très à la mode, tout autour de nous, à la télé, dans les magazines, au cinéma, etc, on ne voit que des chevelures d’une raideur formaliste (hommes et femmes confondus). Avoir les cheveux bouclés est mal vu, à la fois par racisme et parce que c’est connoté sauvage, pas entretenu, pas présentable, non-conformiste. Grandir dans un environnement où notre apparence diffère de la norme peut-être particulièrement difficile. Pourtant une large proportion de la population mondiale possèdent des cheveux bouclés, il est grand temps que la ségrégation des boucles change, et qu’apparaisse plus de diversité dans les représentations capillaire. Et qu’on cesse de maltraiter ces pauvres cheveux qui n’ont rien fait de mal.

Mais comment entretenir sa crinière de lion ?

Les caractéristiques des cheveux bouclés

On classe habituellement les cheveux bouclés, qui est un terme générique, en trois catégories :

– Les cheveux ondulés : plats à la racine, le reste des cheveux forment des vagues en forme de S plus ou moins lâches ou serrées. On peut diviser cette catégorie en 2 ou 3 types, selon les classements.

– Les cheveux frisés : la frisure commence dès la racine et forme des boucles en tire-bouchons plus ou moins resserrées. Là aussi on divise cette catégorie en 3 ou 4 types.

– Les cheveux crépus : caractéristique des personnes noires, les cheveux sont très denses et forment des petites boucles extrêmement serrées. On divise encore cette catégorie en 2 ou 3 types.​

 

Cheveux ondulés
Cheveux frisés
Cheveux crépus

Chaque type de cheveux nécessite des soins différents, et même à l’intérieur des catégories, chaque chevelure réagira différemment. Cependant toutes les boucles ont certaines caractéristiques communes qui font qu’elles ont des besoins spécifiques différents des cheveux raides.

Les cheveux bouclés sont naturellement fins, plus que les cheveux raides. Ces derniers ont un diamètre rond, alors que les boucles ont un diamètre qui va de ovale pour les cheveux ondulés à plat pour les cheveux crépus. Par conséquent les cheveux bouclés sont plus fragiles que les cheveux raides.
De plus ils sont naturellement secs, déjà parce que le cuir chevelu produit moins de sébum, mais en plus parce que du fait de sa forme incurvée le sébum ne peut pas s’écouler sur les cheveux et il reste piégé aux racines, privant les longueurs et les pointes de son hydratant naturel.

Cet état est aggravé par les shampoings conventionnels rempli de détergent agressifs qui dessèchent encore plus les cheveux, les colorations permanentes, les décolorations, les lisseurs, les défrisage, et même le sèche-cheveux. Résultat ? Des pauvres cheveux martyrisés qui réclament à corps et à crie de l’hydratation par un moyen peu esthétique : en essayant de capter l’humidité de l’air, ce qui a pour effet de former ces frisottis maudits.

Vous l’aurez donc compris, pour maitriser les frisottis et dessiner les boucles, il faut donc tout simplement donner aux cheveux ce qu’ils demande : de l’hydratation. Comment faire ? Déjà, commencer par arrêter tous ces horribles traitement que je viens de citer. Et utiliser de bons produits et ingrédients qui vont hydrater les cheveux, en arrêtant les produits conventionnels.

Les ingrédients à éviter

Il existe deux ingrédients principaux à bannir de toute urgence de sa salle de bain : ce sont les sulfates et les silicones. Les premiers sont des tensio-actifs nettoyant au pouvoir très détergent, les plus utilisés sont les sodium lauryl/laureth sulfate et l’ammonium lauryl sulfate. Si vous voyez un shampoings avec ces ingrédients dans la liste, reposez le immédiatement. Les liquides vaisselles sont fait avec ces ingrédients. Vous vous imaginez vous lavez les cheveux avec du liquide vaisselle ? Je parie que non. Donc exit les sulfates.
Quand aux silicones ce sont tout simplement… du plastique. Leur fabrication est polluante et il mettent des siècles à se dégrader, ce sont un désastre écologique. Sur les cheveux leur fonction est d’enrober la tige capillaire pour donner une apparence de cheveux soignés, lissés et brillants. Le problème est qu’étant donné que le silicone est du plastique, les soins hydratants ne pénètrent pas les cheveux, et au fil du temps ils deviennent de plus en plus secs et abimés. Il en existe plusieurs sortes, on les reconnait dans la liste des ingrédients par leurs noms se finissant en -thicone comme dimethicone. Donc si vous voyez ceci dans une liste fuyez. Il existe aussi, hélas, des substituts de silicones, ce sont les amomium quaternaires et les sels d’amonium quaternaires ; moins employés, ils sont tout aussi peu écologique, enveloppent les cheveux d’un film impénétrable, et sont en plus suspectés de toxicité. Vous pouvez consulter une liste plus détaillée des ingrédients à éviter ici. (Tout ceci marche aussi pour les cheveux raide d’ailleurs)

Arrivé à ce stade vous vous demander peut-être quoi faire, quels produits et ingrédients utiliser ? Et bien la réponse est : des produits bio et naturels ! Ceux-ci sont normalement dépourvus de toute substance nocive pour les cheveux et l’environnement, mais attention quand même, certains labels bio autorisent les sulfates les moins agressifs et certains sels d’amonium plus écologiques, donc vérifiez toujours la composition des produits avant d’acheter. Veillez aussi à penser aux animaux en achetant des produits cruelty-free et véganes.

Les trois types d’ingrédients dont les cheveux ont besoin

Les cheveux ont besoin de trois choses que vous devrez leur apporter dans vos soins :

– Des protéines : Les cheveux sont composés à 97% de protéines, dont la fameuse kératine, il est donc bon de leur donner un apport externe. Mais pas n’importe comment car les protéines alimentaires sont trop grosses pour pénétrer la fibre capillaire, il faut donc les casser, les hydrolyser. On les reconnait dans la liste des ingrédients par “hydrolysed […] protein”. Assurez-vous que vos produits capillaires en contiennent. Sauf si vos cheveux sont sensibles aux protéines, ça peut arriver, si vous remarquez qu’ils deviennent tout secs, cartonneux après avoir utilisé un produits en contenant laissez tomber les protéines.

– Des hydratant et humectants : L’ingrédient hydratant par excellant c’est l’eau, les humectant sont des produits qui on la capacité de retenir l’eau. On compte parmi eux le gel d’aloa vera, la glycérine, le lait de coco, l’acide hyaluronique…

– Des émollients : ce sont les acides gras que l’on retrouve dans les huiles et les beurres végétaux. Ils sont la particularité d’être hydrophobe, c’est dire qu’ils repoussent l’eau (je pense ne rien vous apprendre en disant que l’huile et l’eau ne se mélangent pas), et si l’on en met dans les cheveux ils vont sceller l’hydratation en empêchant l’eau de s’évaporer.

Vous pouvez prendre des produits du commerce tout faits qui contiennent ces ingrédients ou les utiliser de façon brut sur vos cheveux. On trouve des protéines prêtes à l’emploi chez Aroma-Zone.

Comment établir une routine capillaire

Il y a plusieurs étape dans une routine pour cheveux :

1) Si vos cheveux sont secs (ce qui est probable mais pas forcément le cas chez les cheveux ondulés par exemple) faites un masque avant shampoing une fois par semaine. Vous pouvez acheter un produit tout près, ou faire votre propre mélange avec les ingrédients sus-cités.

2) Le lavage : à faire avec un shampoing doux  donc, sans sulfates. Vous pouvez également utiliser des poudres lavantes comme le rhassoul, le shikakai et le sidr (à noter que si vous avez fait un masque épais elles risquent de ne pas nettoyer correctement). On peut également utiliser un après-shampoing contenant des ingrédients lavants entre deux shampoings.

3) L’après-shampoing : une étape indispensable quand on a des cheveux bouclés, les cheveux raides peuvent s’en passer mais pas les boucles. L’après-shampoing réhydrate les cheveux après le lavage, démêle, lisse et gaine la fibre capillaire et aide à former les boucles. N’ayez pas peur d’avoir la main lourde, il vaut mieux en mettre trop que pas assez, et mettez en sur tous vos cheveux des racines aux pointes, sauf éventuellement si vous avez les racines grasses (possible avec les cheveux ondulés). Profitez en pour vous démêler les cheveux pendant le temps de pose du produit, les cheveux bouclés étant fragiles, le démêlage à sec ou mouillé peut provoquer de la casse, à l’inverse l’après-shampoing les protège. Si vos cheveux sont très secs vous pouvez ne pas rincer l’après-shampoings.

4) L’essorage : il faut essorer ses cheveux très délicatement. Tout d’abord en retirant l’excès d’eau doucement avec ses mains, par exemple en froissant ses cheveux. Puis on essore avec une serviette en microfibre, surtout pas une serviette éponge en coton qui accroche les cheveux, casse les boucles et les déshydrate. (on trouve des serviettes en microfibre pas cher à Décathlon).

5) Le coiffage : peut se faire de différentes façons avec différents types de produits. Si vos cheveux sont bien hydratés vous pouvez vous contenter de mettre un peu de gel pour fixer les boucles. Vous pouvez aussi mettre un lait capillaire ou une crème pour plus d’hydratation, mais aussi de l’huile ou du beurre végétal pour sceller l’hydratation. C’est à vous de trouver ce qui convient le mieux à vos cheveux en expérimenter différentes choses. Si vos cheveux sont très fins et peu sec vous aurez besoin de peu de produit au risque de les alourdir, si au contraire ils sont très secs et pas trop fins ils auront besoin de beaucoup de produits (certaines personnes refont même un masque après le lavage).

Le plopping

6) La mise en forme des boucles : l’hydratation encourage la formation des boucles, vous pouvez vous arrêtez là, ou pouvez les aider un peu plus. Par exemple en froissant vos cheveux dans vos mains en penchant votre tête des pointes au racines. Vous pouvez aussi dessiner les boucles au doigts en enroulant les mèches autour de vos doigts. Ou essayer le “plopping”, une technique qui consiste à mettre ses cheveux dans une serviette (en microfibre) ou un t-shirt la tête penchées en avant, les pointes des cheveux d’abord puis de rabattre la serviette ou le t-shirt sur toute la tête. Cette technique permet aux cheveux de sécher en gardant la forme des boucles.


Les meilleurs produits à utiliser

Les marques européennes commercialisent peu de produits spécialement destinés aux soins des cheveux bouclés. Mais voiçi une petite sélection de produits naturels avec une composition irréprochable et véganes.

  • Shampoings : Pachamamai, Lamazuna, Aroma-zone
  • Après-shampoing : Lavera, Coslys, Urtekram, Benecos
  • Masque : Aroma-zone, Coslys
  • Crème/lait capillaire : de l’après-shampoing, baume démêlant coiffant de Coslys, masque d’Aroma-zone, baume capillaire de Karethic, crème lactée de Denovo
  • Gel : gel d’aloe vera, gel de Coslys
  • Huiles et beurres : à choisir selon votre épaisseur de cheveux et leur degrés de sècheresse. Privilégiez les huiles légères pour des cheveux fins comme l’huile de jojoba, de coco ou de macadamia ; pour une huile ou un beurre plus épais il existe l’huile de ricin, d’amande douce, d’avocat, d’olive, les beurres de karité, de mangue, de cacao…

A notez qu’il faudra peut-être un certain temps avant d’avoir enfin une amélioration de l’état de vos cheveux, cela peut aller de quelques jours à quelques semaines. Si la transition se révèle trop rude pour vos cheveux, qu’ils sont mal lavé ou que vous avez du mal à les démêler, vous pouvez utiliser un shampoing au sodium coco sulfate qui est un sulfate écologique et plus doux que les autres (beaucoup de shampoings bio en contiennent : Lavera, Coslys, Urtekram…), pour l’après-shampoing vous pouvez en choisir un avec du behentrimonium methosulfate qui est un sel d’amomium qui se dissous partiellement dans l’eau (marques Desert Essence, John Masters Organics).

Les jours suivants le lavage

Les cheveux sont souvent beaux le jour du lavage et puis après rien ne va plus ! Mais rassurez-vous, pas la peine de vous mouiller les cheveux tous les jours pour reformer vos boucles.
Vous pouvez commencer par protéger vos boucles la nuit en faisant une coiffure protectrice. La meilleur pour les cheveux bouclés est celle de l’ananas : vous regrouper vos cheveux au sommet de votre crâne et vous les attacher lâchement sans serrer. Cela va empêcher le frottement sur l’oreiller et le dispersement des boucles.
Le matin pour vous coiffer vous pouvez humidifier votre chevelure avec un spray aqueux qui va reboucler les cheveux. Si besoin vous pouvez remettre un peu de gel, de crème ou d’huile.

Quelques recettes

Voici quelques recettes à faire vous-même avec des ingrédients simples pour prendre soin de vos cheveux bouclés.

  • Masque hydratant léger : 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera + 2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco, optionnel : la moitié d’une petite cuillère de phytokératine (dosage à adapter suivant l’épaisseur et la longueur des cheveux)
  • Masque hydratant épais : 2 cuillères à soupe de lait de coco + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, optionnel : la moitié d’une petite cuillère de phytokératine (dosage à adapter suivant l’épaisseur et la longueur des cheveux)
  • Gel coiffant : 95 ml de gel d’aloe vera + 5 ml de glycérine végétale
  • Spray démêlant et hydratant : 80 ml d’hydrolat de votre choix + 10 ml d’après-shampoings + 10 ml de gel d’aloe vera à mélanger dans un spray
  • Masque nettoyant aux poudres indiennes : 4 cuillères à soupe de shikakai + 1 cuillère à soupe de sidr à mélanger avec un peu d’eau et laisser poser quelques minutes sur les cheveux

Les accessoires indispensables

– Une serviette en microfibre, comme déjà vu.

– Un peigne à dent large. Il ne faut pas brosser les cheveux bouclés car cela casse les boucles et on se retrouve avec un casque de frisottis. Si vous avez des noeuds l’idéal est de les démêler aux doigts ou à défaut avec un peigne à dent large qui casse moins les boucles. Privilégier le bois comme matériau car le plastique peut provoquer de l’électricité.

– Des élastiques sans métal, ce dernier à tendance à coincer les cheveux et les casser. Vous en aurez besoin pour réaliser vos coiffures protectrices pour la nuit.

Et voilà ! Vous connaissez maintenant les principales choses à savoir concernant les cheveux bouclés. Je posterai d’autres articles sur le sujet. En attendant n’hésitez pas à partagez vos astuces en commentaire ou poser des questions.

Be the first to comment

Leave a Reply