La marque Kat von D Beauty est-elle végane ?

La marque de maquillage Kat von D Beauty crée par la célèbre tatoueuse vient de débarquer en France. Elle était très attendue par de nombreuses personnes, et depuis quelques semaines on lit absolument tout et son contraire sur internet, les produits sont véganes, pas véganes, elle va vendre en Chine, elle appartient à Shiseido, elle appartient à Kendo… N’ayant pas grand chose à faire, j’ai décidé de démêler le vrai du faux, et ça a été assez rapide à faire.

La première chose à savoir est que la marque a été crée en 2008 et elle cruelty-free depuis le départ, confirmé par Peta.

Depuis Kat von D elle-même est devenue végane.
Cependant elle ne l’est devenue qu’assez récemment, de ce fait certains de ses produits crées avant ne sont pas véganes. C’est expliqué sur le site de la marque qui liste les produits qui sont véganes.
Aux dernières nouvelles Kat von D travaille à la reformulation des produits non-véganes pour qu’ils deviennent conforme à son éthique.

La question suivante qui se pose est à qui appartient Kat von D beauty ? Jusqu’à il y a quelques mois elle était indépendante, mais elle a été acheté par… *roulement de tambour* … Kendo !
Kendo est-il cruelty-free ? Kendo n’est pas une marque cosmétique, c’est plutôt un groupement de marques, donc je ne sais pas si la question est vraiment pertinente, puisqu’en toute logique il faudrait se pencher sur chaque marque au cas par cas. Mais je constate que sur un célèbre blog il est listé comme étant non CF, pourtant Peta considère la marque comme CF et à ma connaissance les marques qui compose le groupe le sont.

Mais attention ça ne s’arrête pas là parce qu’en naviguant sur le site de Kendo on apprend que le groupe a rejoint un autre groupe : LVMH  (NDLR : en bas).
Louis Vuitton  Moët Hennessy est un célèbre groupe français de produits de luxe qu’on ne présente pas. Fait étrange, quand on se rend sur leur site on ne trouve aucune mention de Kendo ou kat von D Beauty.
Comme Kendo, le groupe n’a pas de marque cosmétique propre, il est juste propriétaire de marques (le capitalisme c’est compliqué) et on remarque que ces marques ne sont pas CF, Peta n’en liste aucune comme CF, et pour autant que je sache elles sont effectivement vendues en Chine.

Pour autant est-ce que ça fait de Kat von D Beauty une marque non-éthique (pour les animaux j’entends, puisque le capitalisme est de base pas éthique) ? Déjà tous les produits ne sont pas véganes, donc ceux qui ne le sont pas ne sont pas éthique c’est évident. Mais la marque en elle-même est cruelty-free puisqu’il n’y a pas de tests sur les animaux, et bientôt (j’espère) tous les produits seront véganes.
Est-ce qu’en achetant les produits  (véganes of course) on finance les tests sur les animaux ? Sans pouvoir jurer de rien, je ne pense personnellement pas. La marque est CF. Dans le pire des cas on donne des sous à une multinationale de bourgeois capitalistes, ce qui est naze en soit certes, mais ils ne vont pas pour autant à leurs marques qui testent (enfin pour autant que je sache).

Certain-e-s véganes appellent au boycott des marques non indépendantes, je trouve personnellement cela dépolitisant. On est là plus dans une posture de recherche de pureté personnelle, ce qui est impossible dans un monde non-végane, que du militantisme. Or le véganisme n’est pas qu’un mode de consommation c’est aussi une lutte politique, on a un message à la société à faire passer et je ne pense pas qu’on puisse le faire en restant dans un entre soi de personnes et de marques pures et parfaites. En achetant uniquement à des marques CF, qu’elles soient indépendantes ou non, on envoie le message fort qu’on ne veut pas de tests sur les animaux, et en boycottant les marques non CF on les incite à changer de politique ou disparaitre. En boycottant aussi les marques CF qui ne sont pas indépendants, on prend le risque que les propriétaires des marques ferment leurs marques CF car moins rentables que leurs marques non CF.

Je tiens toutefois à préciser que je comprends parfaitement que psychologiquement on ait du mal à l’idée de donner son argent à un groupe pas éthique (la question se pose souvent avec les marques CF de L’Oréal) et qu’on préfère les marques indépendantes, loin de moi de vouloir inciter les véganes à n’acheter que des marques comme Kat von D ou The body shop Mais l’appel au boycott et le dénigrement des véganes qui ne le font pas, est pour moi contre-productif.

 

Be the first to comment

Leave a Reply