Le 8 mars n’est pas la journée de la femme

Le 8 mars n’est pas la “journée de la femme”. Et non. Parce que c’est la Journée internationale des droits des femmes, parfois même appelée encore plus clairement Journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Malheureusement elle est devenue avec le temps un équivalent de la fête des mère ou de la saint Valentin, où on offre des fleurs aux femmes et des promotions sur les aspirateurs. Récupération capitaliste et patriarcale. Ultime humiliation des femmes où l’on nous essentialise pour nous faire oublier nos revendications. Pourtant le 8 mars a un long historique de luttes et de conquêtes qu’il serait dommage d’oublier. Pour ce faire remémorons-nous l’histoire de sa création.

Il était une fois une militante communiste féministe allemande du nom de Clara Zetkin qui créa en 1907 la Première conférence internationale des femmes socialistes, qui devint l’Internationale socialiste des femmes. En 1910 pour la deuxième réunion Zetkin et la révolutionnaire russe Alexandra Kollontai proposent de créer une journée internationale des femmes pour lutter pour le suffrage universel, le droit de vote des femmes, l’égalité des genres et le socialisme. La première manifestation a lieu le 19 mars 1911 à une époque où avait lieu de nombreuses manifestions de femmes ouvrières. Cette journée internationale des femmes est ainsi ancrée dans le mouvement ouvrier.

Clara Zetkin

Au départ il n’y avait pas de date fixe. Les premières lieu en général en février ou mars, mais chaque section nationale pouvait l’organiser le jour qu’elles souhaitaient. En 1917 les femmes russes décident de la faire le 23 février, du calendrier julien qui correspond au 8 mars sur le notre. Ce jour-là les ouvrières et les féministes descendent dans la rue en appelant les hommes à les rejoindre, ceux-ci quittent alors leur travail et réclament avec elles du pain et la fin de la première guerre mondiale. La suite appartient à l’histoire… Après plusieurs jours de manifestations et d’émeutes, le tsar abdique. Une manifestation féministe a réussi à faire fuir le dirigeant du plus grand pays du monde ! En souvenir de cet événement la date de la journée internationale des femmes est fixée annuellement au mars, d’abord dans le bloc soviétique et les organisations socialistes des autres pays, puis par l’ONU en 1977.

Be the first to comment

Leave a Reply